Qu’est ce que le duty of care?

Le duty of care est une obligation de l’employeur de protéger la sécurité physique et mentale, comme le bien-être général des travailleurs en toutes circonstances y compris durant les déplacements.  

Dans certains cas, les employés peuvent lire le duty of care dans la politique de voyages,  qui est l’ensemble des comportements qu’ils doivent suivre durant un voyage (en lire plus ici).

Elle couvre tous les domaines de risque, qu’ils soient physiques ou non physiques, par exemple:

  • Santé et sécurité
  • Repas et boissons à la charge de l’entreprise
  • Réglementation sur les incendies et les tremblements de terre
  • Discrimination (genre, orientation sexuelle, ethnie)
  • Stress
  • Violence

En particulier dans le cadre des voyages d’affaires :

  • Catastrophes environnementales
  • Situation de mécontentement social
  • Grèves
  • Urgences sanitaires
  • Problèmes/interruptions dans les transports

Quels sont les éléments à prendre en compte dans le duty of care?

Voici quelques recommandations à prendre en compte lors de la rédaction du duty of care d’une entreprise:

  • Accessibilité: ce document doit être compréhensible et être facilement disponible pour tous les employés.
  • Technologie: l’utilisation d’un outil de travel risks peut faciliter le suivi des employés dans ses déplacements et également, permettre au gestionnaire du voyage de savoir où se trouvent les employés si quelque chose se produit.
  • Pessimisme: voir tout en noir dans cette circonstance est très bien, il vaut mieux être préparé (et surtout préparer les employés) au pire des scénarios pour que, si cela devait arriver, vous puissiez en sortir vainqueur.
  • Assistance  24/7: fournir une assistance à tout moment doit être la priorité des entreprises qui ont des employés en déplacement  

Il est très important que le voyageur puisse également compter sur une personne de l’entreprise, à laquelle il peut s’adresser en cas de besoin afin de recevoir de l’aide.

Comment rédiger le duty of care? 

Comme nous l’avons dit, le duty of care n’est rien de plus qu’un acte légitime de l’employeur pour protéger le travailleur.

Chaque fois qu’un événement se produit, ou qu’une personne est blessée, il est nécessaire de préciser la raison pour laquelle un événement s’est produit et de prouver de quelle négligence il s’agit.

Il faut suivre les étapes suivantes :

  • Évaluer tous les risques;
  • Élaborer une politique de voyages;
  • Former les employés au devoir d’attention y à l’évaluation des risques
  • Permettre le suivi de la localisation des employés lorsqu’ils sont en voyage.

Duty of care lors du voyage 

Évidemment, le duty of care doit également être respecté quand les travailleurs se déplacent, par conséquent, le responsable du voyage (ou toute autre personne) doit mettre en place un plan pour étudier et prévenir tous les risques possibles qui peuvent être rencontrés lors du voyage. C’est ici qu’entre en jeu le travel risk management, qui n’est rien de plus que l’application du duty of care dans les différents scénarios possibles qui peuvent arriver.

Vous pouvez aider à préparer des rapports d’évaluation des risques liés aux voyages avant le départ, sur la base de données mondiales, en particulier pour les destinations à haut risque.

Planification stratégique

La prévention reste donc le mot clé pour appliquer un duty of care efficace. L’entreprise doit notamment avant de valider un voyage, se documenter sur tous les risques auxquels pourraient encourir ses employés, mais surtout l’entreprise doit les informer de l’importance de se conformer à ce document.

Et le fait est que la gestion de la sécurité ne s’arrête pas au calcul du risque, il faut également être prêt à se confronter à ces risques. Sensibiliser vos employés aux risques potentiels pour leur faire prendre conscience et leur faire comprendre combien il est essentiel de suivre ce document pour son propre bien-être et celui de l’entreprise.

Duty of care pour la protection des minorités  

Comme dans le cas du travel risk management liés aux voyages, il est très important que la personne qui rédige l’obligation de diligence soit consciente que des personnes différentes, dans des régions différentes du monde, ont des besoins différents et nécessitent des soins différents.

  Par exemple : évaluer tous les risques auxquels un employé LGBTI peut être confronté dans un pays où non seulement le mariage homosexuel n’est pas légalisé, mais où le fait d’avoir une orientation sexuelle différente de celle d’une personne hétérosexuelle est également considéré comme un crime.

Non seulement ces minorités doivent être protégées, mais aussi les femmes salariées qui, dans de nombreux pays asiatiques, ne bénéficient pas des mêmes libertés qu’en Occident.

Quels sont les aspects à prendre en compte?

Le travailleur est protégé dans toutes les circonstances possibles, comme mentionné ci-dessus, au-delà du simple calcul du risque.

Selon Travel Guard, qui a publié ce guide pour voyager de manière sûre, dédié intégralement à la communauté LGBTI avec des témoignages et des cas concrets racontés par des voyageurs. Voici les points les plus importants : 

  1. S’Inclure la communauté locale:
    • a: prêter attention aux traditions locales (à la fois la façon de s’habiller que la nourriture);
    • ne partagez pas trop si vous n’avez pas confiance en la personne avec qui vous parlez;
    • ne vous démarquez pas trop pour ne pas devenir la cible.
  1. Évaluer les risques potentiels de voyager dans un pays peu tolérant: cela s’applique autant à la communauté LGBTI qu’aux femmes, par exemple. Il est légitime de poser des questions et de s’assurer que vous disposez d’un réseau de soutien au cas où quelque chose se produirait.  
  2. Restez toujours connecté: envisagez d’avoir des dispositifs permettant de vous connecter à l’internet en externe, afin de vous assurer que vous pouvez accéder à tout service de communication en cas d’urgence.  
  3. Engagement social: certains témoignages soulignent qu’il est primordial d’essayer de savoir, par exemple, quelles applications de rencontre utiliser dans certains pays, car certaines ne sont pas sûres.  

Duty of care vs. Travel risk management

La définition du duty of care, comme mentionné, est l’obligation légale de rechercher et d’appliquer des stratégies qui atténuent le risque au cours voyages.   

L’ensemble des processus et des méthodes via lesquelles ces risques sont contrôlés y, par conséquent, le respect du duty of care, défini en un document dénommé política del Travel risk management.

De fait, le devoir de duty of care est l’ensemble des zones potentiellement à risques de sorte à savoir que faire, il est nécessaire de réaliser une étude pour évaluer les risques spécifiques à chaque zone en question.

Que peut faire BizAway?

Passer par une entreprise de travel management peut vous aider à garder le contrôle de bien des aspects de vos voyages, comme fournir des outils de sécurité au cours des voyages qui fournit des alertes en temps réel et en cas de risque, grâce à des cartes dynamiques, suivre et savoir où se trouvent vos employés en temps réel.

De plus, BizAway offre une assistance 24/7 pour tout ce dont vous avez besoin.

En conclusion 

Le duty of care est donc l’ensemble des comportements qu’un employeur doit avoir afin de protéger ses employés en toutes circonstances. Donc, cette politique doit être claire et compréhensible pour les employés, de façon à pouvoir faire valoir leurs droits en cas d’événement indésirable.